Gouvernement du Canada
Symbole du gouvernement du Canada

Bourses internationales

bourses.gc.ca

Fil d'Ariane

  1. Accueil
  2. >
  3. Témoignages

Témoignages de récipiendaires de bourses internationales de l’Afrique et du Moyen-Orient

Découvrez comment les bourses internationales ont changé la vie des récipiendaires de l’Afrique et du Moyen-Orient et voyez ce qu’ils ont à dire de leur expérience au Canada et où ils sont rendus aujourd’hui!

Mavis Matenge, du Botswana - Boursière du Programme des bourses du Commonwealth du Canada (2008-2012)

Université du Manitoba (études sur la paix et les conflits, Ph. D.)

Ce programme m’a vraiment transformée en tant qu’étudiante. Il m’a aussi transformée en tant que personne et a renforcé mon sentiment d’utilité en ce qui concerne le travail pour la paix et l’éducation, ainsi que ma conviction que nous avons tous une responsabilité et un rôle à jouer quotidiennement pour bâtir des collectivités sûres, justes, progressistes et humaines.

En savoir plus

Emmanuel Egbogah, Ph. D., du Nigéria – ancien conseiller spécial du président du Nigéria sur les questions pétrolières. Boursier du Programme des bourses du Commonwealth du Canada (1973-1975)

Université de l’Alberta (génie pétrolier, M.Sc.)

J’ai immensément profité de mes études et de mes recherches au Canada. J’ai fréquenté l’Université McGill à Montréal (Québec) et l’Université de l’Alberta à Edmonton (Alberta) dans le cadre du Programme de bourses du Commonwealth. La qualité de l’éducation au Canada est très grande et forme des personnes équilibrées qui pourront contribuer efficacement au développement national du pays d’origine des diplômés.

En savoir plus

Mathabo Tsepa, du Lesotho – haute-commissaire actuelle au Canada. Boursière du Programme des bourses du Commonwealth du Canada (2004-2008)

Université de la Colombie-Britannique (Éducation environnementale et sécurité alimentaire, Ph. D.)

Il ne fait aucun doute dans mon esprit et dans mon cœur que ma collectivité au Lesotho, le gouvernement de mon pays, mon alma mater, l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) et le gouvernement et le peuple du Canada qui m’ont soutenue financièrement par l’entremise du Programme de bourses et bourses de recherche du Commonwealth sont tous satisfaits de me voir faire ce bond immense au cours de ma carrière, soit de passer de chargée de cours en éducation environnementale au Lesotho à haute-commissaire en tout juste un an et quelques mois, après l’obtention de mon diplôme auprès de l’une des meilleures universités du Canada – l’UBC, un lieu de l’esprit.

En savoir plus

Sarah Kiden, de l’Ouganda - Boursière du Programme des bourses du Commonwealth du Canada (2011)

Université Saint Mary’s (sciences informatiques, M.Sc.)

Je décrirais mon expérience au Canada comme la plus mémorable de ma vie, et je le dis sans hésitation. L’échange d’étudiants qui m’a amenée à l’Université Saint Mary’s d’Halifax dans le cadre du Programme de bourses du Commonwealth du Canada était plus que de l’éducation. Il m’a assurément ouvert les yeux grâce à plusieurs expériences sociales et culturelles que je chérirai pour toujours.

Il est vraiment difficile de résumer mes expériences, parce que l’année 2011 a été ma plus grande expérience d’apprentissage, tant dans mes études que dans ma vie personnelle. Il est étonnant de voir comment ces quatre mois ont donné une nouvelle orientation à ma vie, favorisé ma croissance intellectuelle et élargi mon réseau universitaire et professionnel.

Jones Akuaku, du Ghana - Boursier du Programme des bourses du Commonwealth du Canada (2010-2012)

Carleton University (Philosophy in Crop Science, M.A.)

Le Canada est un véritable pays multiculturel. J’ai été étonné de la diversité du groupe de personnes que j’ai côtoyées à l’Université Carleton. Si l’on exclut les Canadiens natifs du pays, plusieurs personnes venaient d’Afrique, des Caraïbes, d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Australie, du Moyen-Orient et d’Asie, ce qui a mis de la vie dans mon séjour au Canada.

Si j’en ai la possibilité, je choisirais le Canada en tant que destination d’études avant tout autre endroit du monde. Ce pays bilingue a sans aucun doute beaucoup à offrir à tout le monde. C’est certain.

Yaniv Rivlin, d’Israël - Lauréat du Programme des Boursiers Sauvé (2009)

Université McGill (sciences sociales, M.A.)

Mon expérience en tant que boursier Sauvé à Montréal a vraiment été marquante pour moi. La bourse Sauvé est une bourse de recherche en résidence nommée d’après Jeanne Sauvé, première femme gouverneure générale du Canada. Le programme regroupe 13 jeunes leaders mondiaux à Montréal pour une année intense de perfectionnement universitaire, professionnel et personnel.

En savoir plus

Pied de page

Date de modification :
2016-04-01